La Fraternité Saint-Pie X célébrera son jubilé d’or à Lourdes, en octobre 2020

24 Août, 2019
Provenance: fsspx.news
Lourdes

Fondée par Mgr Marcel Lefebvre le 1er novembre 1970, la Fraternité Saint-Pie X aura cinquante ans en 2020. Sur décision de son Supérieur général, l’abbé Davide Pagliarani, elle célébrera son jubilé d’or, à Lourdes, lors du pèlerinage international du Christ Roi, les 24, 25 et 26 octobre 2020. Déjà en 2008, le 20e anniversaire des sacres épiscopaux fut célébré dans la cité mariale.

L’annonce de ce jubilé d’or est l’occasion de rappeler les liens étroits qui unissaient saint Pie X à Lourdes

Saint Pie X et Lourdes 

La basilique souterraine de le cité mariale porte le nom de saint Pie X, patron de la Fraternité, car le saint pape entretint des liens personnels avec le sanctuaire marial. Sa sœur, Maria Sarto, en a témoigné : « Il était très dévot à Notre-Dame de Lourdes, dont il avait une petite image qu’il devait baiser souvent ; car nous l’avons trouvée bien usée… Je sais que c’est sur son ordre que fut inaugurée, dans les jardins du Vatican, une chapelle dédiée à la Madone de Lourdes, et que lui-même assista à l’inauguration où j’étais présente ». 

Autre témoignage de la piété particulière de saint Pie X envers Notre-Dame de Lourdes, celui de Mgr François-Xavier Shoepfer, qui fut évêque de Tarbes de 1899 à 1927. Il reçut une lettre du pape nouvellement élu, lui demandant de confier son pontificat à la Vierge Marie. 

Ce prélat fit savoir à ses diocésains que le pape souhaitait faire édifier une réplique de la Grotte de Massabielle dans les jardins du Vatican. Il leur écrivit : « Ce projet est dû à l’initiative personnelle de notre Saint Père le pape. Nul n’ignore le culte que Pie X a voué à la Madone de nos Pyrénées. La tendre piété du futur pape n’avait-elle pas, deux ans auparavant, formé le projet de venir à Lourdes à la tête d’un pèlerinage italien, projet que l’état de sa santé contraignit alors le cardinal Sarto d’abandonner. Et dès son accession au souverain pontificat n’avait-il pas écrit “au modeste évêque de Tarbes” [c’est Mgr Shoepfer qui se désigne ainsi] une des premières lettres revêtues de sa signature, pour épancher dans un langage d’une émouvante simplicité, ses sentiments de tendre dévotion pour celle que nous invoquons devant la Grotte miraculeuse ». 

Le 29 mars 1905, lorsque fut inauguré, dans les jardins du Vatican, la reproduction fidèle de la Grotte, l’évêque de Tarbes, donna le sens profond du projet enfin réalisé : « O Notre-Dame de Lourdes, dont le Sanctuaire est aujourd’hui uni et scellé par Pie X au rocher inébranlable de Saint-Pierre, daignent vos mains toutes-puissantes et miséricordieuses, sceller l’union de la France avec l’Eglise, l’union de la Fille aînée avec sa Mère ». Cette idée d’un pacte désormais établi entre la roche miraculeuse de Massabielle et le rocher mystique du Vatican, n’abandonnera jamais Pie X, et, bien des fois, dans ses discours, il l’évoquera en des termes émouvants.  

Son secrétaire d’Etat, le cardinal Rafael Merry del Val, s’est fait lui aussi l’écho des nombreux témoignages de la dévotion particulière du saint pape : « Dans sa promenade aux jardins du Vatican, il avait coutume de faire une visite à la chapelle de Notre-Dame de Lourdes ». 

Lourdes « centre du culte marial et trône du mystère eucharistique »

Saint Pie X accorda de nombreuses faveurs spirituelles et marques d’estime au sanctuaire de Lourdes, à l’occasion du cinquantenaire des Apparitions. Il étendit à l’Eglise universelle la fête de l’apparition du 11 février. Il introduisit la cause de béatification de Bernadette. Il remercia Notre Dame d’avoir établi à Lourdes « le siège de son immense bonté ». Il souligna le lien qui existe à Lourdes entre la piété envers la Mère de Dieu et la piété envers Notre Seigneur, et il rendit cet émouvant hommage : « La gloire unique du Sanctuaire de Lourdes réside dans ce fait que les peuples y sont de partout attirés par Marie à l’adoration de Jésus-Christ dans l’auguste Sacrement, en sorte que ce sanctuaire, à la fois centre du culte marial et trône du mystère eucharistique, surpasse, semble-t-il, en gloire tous les autres dans le monde catholique. » (Lettre du 12 juillet 1914, A.A.S. VI, 1914, p. 376). 

Saint Pie X donna, sa vie durant, de nombreux témoignages de son attachement à Lourdes. Aussi est-ce avec émotion qu’au lendemain de sa canonisation, dans la soirée du dimanche 30 mai 1954, les fidèles présents purent entendre les cloches de la basilique Sainte-Marie Majeure, accueillir par la mélodie de l’Ave Maria de Lourdes, au terme d’une procession triomphale, la châsse renfermant la dépouille du saint pape. 

Giuseppe Sarto avait été ordonné prêtre le 18 septembre 1858, durant l’année des apparitions de Lourdes. Pie X fut canonisé par Pie XII le 29 mai 1954, en l’année du centenaire de la proclamation du dogme de l’Immaculée Conception par Pie IX.